Une meilleure redistribution des richesses

Pour lutter contre l’inflation galopante, le PS plaide pour une meilleure redistribution des richesses.

Les prix n’en finissent pas de grimper. Heureusement, l’indexation automatique des salaires, que les socialistes défendent jusqu’au bout contre les attaques des patrons, compense une partie de ces hausses. Et les gouvernements ont pris de nombreuses mesures ciblées sur les plus faibles revenus, mais aussi vers les classes moyennes.

Mais il faut aller encore plus loin. Le PS plaide pour une meilleure redistribution des richesses. Il faut mettre davantage les ultra-riches à contribution.

Pour le PS, le capital de plus d’un million € devrait être taxé avec une contribution de 1% ou 1,5%.  Précisons que le domicile et l’outil de travail sont exonérés et n’entrent donc pas dans le calcul. Il s’agit donc des très gros patrimoines. C’est une mesure de justice sociale, d’équité en ces temps d’inflation galopante.

La mesure pourrait rapporter entre 2,5 et 3 milliards d’euros et financer une baisse d’impôt qui rapporterait 100 euros net en plus par mois pour les bas et moyens salaires. Tout ceci en plus de l’indexation.

Pour Paul Magnette, président du PS, c’est une mesure de justice sociale, d’équité en ces temps d’inflation galopante.

BONJOUR, SOUHAITEZ-VOUS APPORTER VOTRE SOUTIEN?