Le site du Parti socialiste utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.
Survol: après ses grands discours de campagne, il est temps que le MR se bouge!

ACTUALITé

Toutes les actualités

Survol: après ses grands discours de campagne, il est temps que le MR se bouge!

Alors que l’accord de gouvernement fédéral avait pour ambition d’apporter une « solution structurelle et définitive » à la question du survol de Bruxelles, force est de constater qu’après 2,5 ans, les Ministres libéraux de la Mobilité n’ont fait aucune proposition pour tenter de résoudre le problème. Pour le Bureau du PS, réuni ce matin, après avoir tenu de grands discours sur le survol pendant la campagne, il est grand temps que le MR, seul parti francophone au gouvernement fédéral, mette les mains dans le cambouis pour assurer la quiétude et la santé des Bruxellois tout en garantissant la sécurité et l'emploi.

En février 2014, Charles Michel, alors Président du MR, estimait qu’il fallait « revoir d'urgence ces routes pour revenir au respect des accords voulant qu'on privilégie les zones faiblement urbanisées. » Vincent De Wolf, chef de groupe MR au Parlement bruxellois, considérait quant à lui, avant les élections, qu’il était possible de trouver une solution au dossier du survol « dans un délai de 40 jours ».

Monsieur Michel est aujourd’hui Premier Ministre. Le Ministre de la Mobilité est MR. Le MR est le seul parti francophone du gouvernement. Qu’attendent-ils pour agir?

Le Ministre MR de la Mobilité se borne aujourd’hui à expliquer dans Le Soir que « le vrai problème, c’est que personne n’a de vision commune. » Personne n’a dit que le dossier était simple! Mais c’est à lui de prendre les choses en main pour dégager un consensus! C’est à son parti, le MR, de peser de tout son poids au niveau du gouvernement fédéral pour changer les choses!

Différents aéroports dans le monde limitent les heures de survol lorsqu’ils sont en zone périurbaine. L’accord de gouvernement prévoit en outre « la création d’une autorité indépendante de contrôle des nuisances sonores autour de l’aéroport de Bruxelles-National, créée au départ de la direction générale transport aérien (DGTA) ». Le PS soutient cette proposition: il faut que le gouvernement Michel se bouge et la mette enfin en oeuvre!

ACTUALITéS Liées

  • Fédéral

    La majorité MR/N-VA poursuit le démantèlement d...

  • Fédéral

    Bart, montre-nous tes résultats !

  • Fédéral

    Valorisation des années d’étude pour le calcul ...