Le site du Parti socialiste utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.
Analyse de l'IEV – Vers un nouveau modèle salarial où la productivité du travail serait mieux prise en compte ?

ACTUALITé

Toutes les actualités

Analyse de l'IEV – Vers un nouveau modèle salarial où la productivité du travail serait mieux prise en compte ?

Depuis de nombreuses années, des critiques se font entendre sur le modèle de rémunération qui est actuellement à l’œuvre en Belgique. Celui-ci, basé sur l’ancienneté, serait un frein à l’emploi des plus âgés, ne ferait pas suffisamment cas des charges qui pèsent différemment sur les travailleurs en fonction de leur âge (les jeunes devant faire face à l’achat d’un logement, à l’éducation des enfants, etc. alors que les travailleurs plus âgés n’auraient plus ces frais) et surtout ne tiendrait pas assez compte de la productivité des travailleurs et du fait que celle-ci décroit à partir d’un certain âge.

Sensible à ces critiques, le gouvernement fédéral MR-NVA a prévu, dans son accord de gouvernement, de modifier le système actuel de rémunération des travailleurs pour introduire un système permettant de percevoir une rémunération plus en rapport avec leurs compétences et leur productivité à la place d’une simple augmentation linéaire en fonction de l’âge ou de l’ancienneté.

Le présent Etat de la question de l’IEV a pour objectif de s’interroger sur le triangle « âge-productivité-coût salarial » afin de déterminer s’il est opportun d’introduire un modèle qui amoindrirait le poids de l’ancienneté dans la formation des salaires et s’il est pertinent d’utiliser le critère « productivité » pour fixer la rémunération.

ACTUALITéS Liées

  • Emploi

    Comme d’habitude la N-VA s'attaque aux chômeurs

  • Emploi

    Notre protection sociale doit s’étendre davanta...

  • Emploi

    Elio Di Rupo, solidaire des travailleurs d'ING,...