Le site du Parti socialiste utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.
10 jours de congé de paternité: 10 ans déjà !

ACTUALITé

Toutes les actualités

10 jours de congé de paternité: 10 ans déjà !

Ce 1er juillet 2012, cela fait tout juste 10 ans qu'entrait en vigueur le prolongement du congé de paternité à 10 jours.

Ce 1er juillet 2012, cela fait tout juste 10 ans qu'entrait en vigueur le prolongement du congé de paternité à 10 jours.
 
Pour rappel, le congé de paternité peut être pris par tous les papas liés par un contrat de travail régi par la loi de 1978 sur les contrats de travail. Les dix jours peuvent être librement pris dans les 4 mois qui suivent la naissance de leur enfant, en une ou plusieurs fois. Pendant les trois premiers jours, la rémunération à 100% reste à charge de l'employeur. Les 7 suivants sont indemnisés par la mutuelle, à concurrence de 82% du salaire brut plafonné.
 
Et l’on peut voir que cette prolongation du congé de paternité répondait à un réel besoin des travailleurs masculins. Si en 2002, 17.045 papas en ont profité, ils étaient 57.787 en 2009, 58.948 en 2010 et 59.964 en 2011, soit une augmentation de 350% en 10 ans !
 
On estime donc aujourd'hui que plus de 80% des pères salariés profitent de l'occasion qui leur est donnée de passer du temps, en famille, avec leur nouveau-né.
 
Pour Philippe Courard, Secrétaire d'Etat aux Familles, « cette tendance est très encourageante. Elle démontre que la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale est, de plus en plus, une préoccupation des travailleurs, y compris masculins. Le congé de paternité est aujourd'hui vécu comme une évidence pour pratiquement tous les papas, c'est un vrai succès. Reste désormais à convaincre ces mêmes papas de l'importance de prendre, si possible, un congé parental, lequel vient de passer à quatre mois. Ces outils sont de formidables occasions pour les parents de tisser un lien privilégié avec leur enfant et de mieux équilibrer, sur leur carrière professionnelle, les temps pour leur travail et pour leur famille. Et tout le monde en profite : le parent, l’enfant, la famille toute entière, mais aussi l’employeur qui compte dans ses rangs un travailleur épanoui, donc plus productif ! »

Pour Monica De Coninck, Ministre de l’Emploi, les congés liés à la parentalité se justifient pleinement à l’heure où la flexibilité du travail contribue toujours davantage à estomper la frontière entre vie professionnelle et vie privée. « Il est parfois difficile d'avoir un enfant et de mener une carrière professionnelle : souvent, l’un est privilégié aux dépends de l’autre ; et cette situation n’est bonne ni pour l’enfant ni pour l’employeur parce qu’un parent bien dans sa peau travaille souvent mieux, et inversement. » indique Monica De Coninck. « Le congé de paternité et le congé parental ont été créés précisément dans cet objectif, pour aider les parents à mieux concilier leur vie privée et leur vie professionnelle ». En outre, en permettant aux papas de s’investir davantage dans leur vie familiale, ces congés favorisent l’égalité entre les genres dès lors qu’ils contribuent à ne plus limiter l’éducation des enfants à « une affaire de femmes », ce dont Monica De Coninck ne peut que se réjouir.
 
Un projet de campagne visant à promouvoir la parentalité des papas auprès des travailleurs mais aussi des employeurs, est d'ailleurs déjà à l'étude, initié par le Secrétaire d’Etat aux Familles, la Ministre de l’Emploi et l’Institut pour l’Egalité entre les Femmes et les Hommes.

ACTUALITéS Liées

  • Familles

    Double nom de famille.

  • Familles

    Planning et consultation familiale et conjugale

  • Familles

    La Wallonie augmente le financement des heures ...